Mindfullness

La sophrologie avec A.Caycedo, le mouvement de méditation pleine conscience mindfullness avec J.Kabat Zinn et d’autres encore, se sont inspirés notamment de pratiques existantes, anciennes, traditionnelles pour les adapter à des demandes et contextes d’aide et de soin pour des personnes ou des patients.

Ces techniques empruntent entre autres au bouddhisme, au zen … et font entrer ces pratiques dans le registre de la prescription, de la cause suivie de l’effet, d’un sujet qui a le projet d’acquérir un objet.

Ces pratiques sont certainement tout à fait honorables et aidantes.

Il ne s’agit pas ici de faire une étude qualitative, de comparer ce qui n’est pas comparable.

Évoquons simplement que ce qu’embrasse le bouddhisme, le zen est d’un registre spirituel fondamental. Il s’agit de s’étudier soi-même, d’oublier son ego et de réaliser sa nature profonde, ultime.

Le zen insiste particulièrement sur l’esprit de l’étude, sans projet d’obtenir quoi que ce soit, sans idée de profit pour soi même, en veillant à donner, dispenser largement des bienfaits envers toutes les existences.

 

IMG_1157IMG_0719

Pratique de la méditation bouddhiste zen