Débuter le zen

« La pureté du vent

La clarté de la lune

Qui peut les peindre ? »

Cette expérience indescriptible d’harmonie totale avec la nature et plus largement avec l’univers entier, personne ne peut la faire à notre place. 

Ce n’est pas en écoutant, en lisant, en regardant une représentation, aussi habile qu’elle soit, que nous pouvons vivre cette expérience par nous mêmes.

Nous sommes seulement peut-être touchés, séduits, voire attirés par l’idée.

C’est identique pour zazen, l’assise immobile et silencieuse. Personne ne peut le vivre à notre place. C’est intime, profond, indicible, ineffable. En rester à l’idée, à la représentation, cela est très incomplet et faible.

Dans la tradition du zen, il est dit que si quelqu’un pose des questions sur le zen, le sens du zen, sur l’éveil, … la réponse à donner, c’est démontrer la posture.

Si nous voulons connaître zazen, c’est en pratiquant zazen.

IMG_0756sans titre-9

Témoignage de pratiquant :

"J'ai rejoint le dojo il y a quatre ou cinq ans attiré par la pratique de la méditation et sans bien savoir ce qu'était un dojo.
Là, j'ai découvert la pratique de la méditation zen : le zazen. Cela m'a tout de suite plu et, bien que l'esprit de la pratique soit de méditer sans rechercher un bien quelconque immédiat, j'ai assez rapidement découvert que je devenais plus calme, moins porté à l'emballement dans mes propos.
Un point cependant me posait problème : c'était l'accompagnement de la méditation par un certain nombre de rites comme le chant de sutras ou les salutations dont je ne saisissais pas le sens, ni l'utilité. Et puis, avec la pratique, je me suis rendu compte que tout cela permet une méditation plus profonde, dans laquelle on est amené à s'impliquer de plus en plus. J'ai découvert aussi la philosophie de vie du bouddhisme faite de tolérance, d'accueil, (il n'y a pas de péché dans cette philosophie où toute erreur de comportement est à considérer comme une marche sur laquelle s'appuyer pour progresser dans la conduite de sa vie.) mais de rigueur aussi.

Voila, aujourd'hui je suis bien dans ma tête et dans mon corps."

Jean

Pratique de la méditation bouddhiste zen